Welcome in New Zealand

On ne va pas vous mentir, il nous aura fallu un petit temps d’adaptation afin de profiter pleinement de ce pays. Mais la Nouvelle Zélande aura été la rencontre avec une nature unique et ancestrale.

IMG_8498

1ERE SEMAINE, L’ILE DU NORD

L’ouragan Cook nous a tout d’abord accueilli les bras ouvert. Rien de tel pour nous mettre dans le bain après l’ambiance ukulélé. Rajoutons à cela la conduite à droite et la découverte de la vie à 4 dans 4m2 et nous voici un peu sonnés, un peu comme un lendemain de mauvaise cuite !

FullSizeRender
Notre périple impliquera de rouler 4 heures minimum par jour avec les enfants qui s’entretuent derrière en hurlant. Ce sera donc un voyage uniquement tourné vers la nature en famille. Mais quelle nature et quelle famille 🙂

FullSizeRender

FullSizeRender

Nous avions initialement décidé de commencer par la côte afin de nous rendre à Wellington depuis Auckland mais aux vues des éboulements de terrain, nous décidons de passer directement par les terres. Nous nous arrêterons dans la région de Rotorua.

FullSizeRender

Nous sommes au cœur d’un volcan. C’est hallucinant. La situation du pays placé entre les plaques tectoniques pacifiques et australiennes qui se chevauchent engendre une importante activité volcanique et ça se sent, dans tous les sens du terme.

FullSizeRender

A Whakarewarewa (ça se prononce bien comme ça s’écrit), nous visiterons un village maoris à touristes “The maori village”. En nous baladant dans le village, on aperçoit ici et là des fumerolles s’échapper de la terre entre deux maisons, des énormes geysers….L’odeur de souffre est omniprésente. Nous découvrons le Hanga (sorte de barbecue maori où l’on cuit les plats du village à la vapeur des eaux chaudes volcaniques) , les bains géothermiques communs, l’école etc…
C’est malheureusement le seul endroit où nous retrouverons des traces de la culture maori (mis à part les noms des villes) qui a disparu au profit de la culture Macdo.
On aura droit à un petit haka et même si c’était un haka à touriste, cette danse nous a magnétisé !

FullSizeRender

A Waikite , nous nous sommes brûles le bout des orteils encore engourdis dans les sources chaudes des volcans après de longues marches où nous avons chanté sous la pluie.

IMG_7483

Direction Waitomo, connu pour ses immenses grottes aux milliers de vers luisants. On a déambulé doucement en bateau en contemplant ce ciel bio luminescent. C’était magique.

FullSizeRender

Karla, ancienne collègue et amie anglaise qui vit à Wellington pour quelques mois nous rejoindra à Taupo, le temps d’un long week-end. Nous visiterons les chutes d’eau de Huka, le superbe cratère de la lune (c’est pas du marketing de fou ça?) et nous jouirons de sources chaudes dont nous ne nous lasserons pas.

FullSizeRender
Nous referons le monde en sirotant du bon vin local jusqu’a l’aube, face au lac.
Nous découvrirons les biscuits Tim Tam qui sont une institution là bas et l’on comprend pourquoi. Karla nous quitte mais nous la reverrons à Wellington.

IMG_7627

Le parc national de Tongariro sera un rêve éveillé: des paysages lunaires, des volcans fumants. Il fait partie des 9 great walks en Nouvelle Zélande et le Tongariro Alpine Crossing est considéré comme l’une des plus belles randonnées au monde. Je vous laisse juge.

FullSizeRender

IMG_7859

FullSizeRender

Wellington est une ville bien smooth, jeune, avec pleins de cafés. Il y fait bon vivre. Nous squatterons la charmante rue de Karla et festoierons avec ses copains backpacks dans sa jolie maison, l’une des plus vieilles de la ville datant de 1890! Cette jeunette!C’est aussi à Wellington que nous fêterons les 5 ans de notre grande et jolie Manon à l’autre bout du monde.


Nous visiterons le zoo d’où nous apprécierons une vue panoramique sur la ville et où nous pourrons observer dans le noir l’emblématique kiwi.


Puis, nous filerons au Franck Kitts Park: la garantie que les enfants s’éclatent.La Nouvelle Zélande est très kids friendly. C’est sécurisé et bien pensé pour les enfants. Nous avons écumé de nombreux parcs car ils sont spacieux avec des jeux très variés (tyrolienne , toile d’araignée etc… ) et gratuits:).

FullSizeRender

NOS TROIS SEMAINES SUR L’ÎLE DU SUD

Nous prenons le ferry de Wellington à Picton. Nous traversons les vignobles de Malborough sous un ciel plus clément. L’humeur est au beau fixe. Nous nous dirigeons vers le sublime parc national d’Abel Tasman où nous pêchons des coques succulentes et bien charnues avec un père et sa fille et nous nous en régalerons le soir même au milieu de la forêt.

FullSizeRender

FullSizeRender

Surprenant ! Palmiers et mélèzes se côtoient.

FullSizeRender

Les forêts primitives sont impressionnantes avec une mousse verte qui recouvre l’ensemble des arbres.

FullSizeRender

Les précipitations importantes et le grand ensoleillement de la Nouvelle-Zélande offrent au pays une flore luxuriante et diverse, endémique à 80 %.
Plages, dunes, glaciers, lacs, fjord, forêts pluviales peuvent parfois être admirées en une seule et même journée. La route est splendide.

FullSizeRender

IMG_8718

FullSizeRender

FullSizeRender

Nous nous souviendrons de nos pique-niques pittoresques au milieu des Pancake rocks. Une région avec un littoral de toute beauté.

FullSizeRender

C’est à Wanaka que nous avons trouvé parmi les plus beaux spots de camping sauvages donnant directement sur un grand lac entouré de montagnes. On ne s’en lasse pas.

IMG_8252

FullSizeRender

Et c’est aussi là que nous nous sommes envoyés en l’air pour la première fois avec Errol 🙂 Mémorable !

IMG_8266

Jolie découverte en famille du musée du puzzle où nous avons déambulé dans des labyrinthes.

Next stop: Queenstown! la ville du backpacker par excellence avec ses nombreuses activités ascensionnelles. Nous prenons le téléphérique et dévalerons des pistes en luge à roulettes en faisant la course face à un panorama grandiose. Nous rirons à gorge déployée. J’avais envie d’écouter du Wagner à fond les ballons. Un moment très chouette.

FullSizeRender

Nous avons délibérément décidé de survoler la région des glaciers (Fox et Franz Josef) après avoir été subjugués par la Patagonie et afin de nous laisser davantage de temps pour visiter la région des fjords plus au Sud. Nous n’avons pas regretté.

IMG_8475

Fjordland est l’une des régions les plus humides au monde. Elle passe sans transition de la mer aux hauts pics montagneux et prend au piège tous les nuages qui les survolent. C’est mystique.

Ses forêts de hêtres argentés sont particulièrement élégantes.

FullSizeRender

Le kéa, l’un des oiseaux les plus intelligents au monde s’amuse avec nous en grignotant les essuie glace du campervan.

FullSizeRender

Nous nous sommes émerveillés lors de notre croisière dans le fameux fjord Milford Sound devant cette roche sculptée par les glaciers pendant plus de 100 000 ans. Les chutes d’eau y tombent sur des centaines de mètres. Une forêt humide primitive s’accroche au flanc des montagnes. Nous avons eu la chance d’observer des dauphins. A la nuit tombante, nous avons pourchassé les lapins.

IMG_8718

Nous sommes ensuite gentiment remontés par les lacs Tekapo et Pukaki en direction de Christchurch, notre destination finale.

FullSizeRender

FullSizeRender

Nous avons construit des cabanes en bois,

IMG_8717

Patiné en famille pour la plus grande joie des enfants ,

Lucas et Manon ont créé des sculptures en pierres entre chien et loup. Comme la fratrie peut être attendrissante lorsqu’elle ne se chamaille pas !

FullSizeRender

À Christchurch, nous nous sommes cantonnés à la bibliothèque municipale et au parc Margaret Mahy où les enfants se sont éclatés pendants les deux jours passés là bas. De très nombreux édifices historiques y ont été détruits à cause de séismes à répétition. Pour faire face à ces destructions, la ville renouvela son centre en développant des commerces à l’aide de containers ainsi qu’une nouvelle cathédrale construite en PVC.

FullSizeRender

Une fois n’est pas coutume, nous dormirons à l’aéroport mais cette fois-ci en mode luxe. Eh oui, Les néo-zélandais ont eu l’ingénieuse idée de parquer les voyageurs SDF dans une seule et même pièce avec des grands poufs en guise de lit. Et hop, on saute de son pouf et en route pour Sydney!

Muchos besos a todos !

Sinoun

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s